Publié le Laisser un commentaire

Arrêt du Label « Montre Made in France »

Arret Montre made in France

Pourquoi retirer « Made in France » de nos Montres ?

L’annonce est officielle depuis plusieurs semaines maintenant.

Mon message à été compris par les acteurs, sous traitants et personnes connaissant bien la réalité de l’horlogerie Française. Mais incompris par certains qui crient à l’antipatriotisme.

Pour le comprendre, il faut avoir les bonnes informations. Comme je l’explique dans mon article « C’est quoi le Made in France » dans l’horlogerie, aujourd’hui vous n’avez pas besoin de créer votre modèle, vous n’avez pas besoin de fabriquer vos pièces en France, vous n’avez pas besoin de connaissances en Horlogerie.

Vous avez juste besoin d’un bon fournisseur asiatique, qui va vous proposer un modèle qu’il a déjà dans son tiroir, ou qu’il créera pour vous. Ce fournisseur va vous livrer en général un minimum de 300 montres pré-montée avec votre logo dessus.

Car pour respecter le label « Made in France » le code des douanes impose, je cite, « que la dernière opérations substantielle ai lieu sur le sol français » (obligeant un changement de code douanier, les « composants horlogers » deviennent « montre finie »)
En gros, il vous reste à mettre la pile (pour les modèles quartz), fermer le fond et poser le bracelet.
Personnellement je n’appelle pas ces opérations d’horlogerie.

La majorité des marques françaises utilisent cette méthode. Certains ont des opérateurs horlogers pour effectuer ces travaux à la chaîne, et d’autres les font sous-traiter.

Interview par Grégory Maugain - Conservateur du musée de l'horlogerie de Morteau

Pour ma part, je ne pouvais pas être sous la même étiquette que ces marques, qui ne créé rien, qui ne fabrique rien sur le sol français et qui ne sont  pas en mesure de réaliser l’entretien de ses montres.

Je soutiens notre savoir-faire, notre héritage horloger, nos montres sont fabriquées dans le berceau de l’horlogerie mondiale. Sur notre territoire nous avons tous les fournisseurs, tout les métiers