Le Made in France dans l’horlogerie

Avant de vous donner la définition du “Made in France”dans l’horlogerie, je précise que cet article n’est pas une critique envers certains produits n’ayant pas les mêmes critères de fabrication ou de qualité que nous.

L’objectif de cet article est premièrement l’information, puis, l’explication de la position de notre marque dans le Made in France.

Le made in France dans l'horlogerie

Depuis le 16 décembre 2020, l’UNESCO a inscrit l’horlogerie et la mécanique d’art sur l’arc Jurassien Franco-Suisse au patrimoine immatériel. Certes c’est un honneur de voir notre métier mis en valeur. Mais aujourd’hui il existe trop d’incompréhension.
On me demande régulièrement “pourquoi certaines montres Made in France coûtent moins de 300€ et celles produites dans notre atelier coutent 10x plus chères ?”


Définition:

Le marquage « made in France » ou « fabriqué en France » peut figurer sur une montre si l’assemblage de la montre (ouvraison substantielle qui donne naissance à un produit nouveau) confère l’origine française.

Code des Douanes Françaises

Ça veut dire quoi ?

Une montre fabriquée à l’étranger peut porter le label “Made in France” si son assemblage final est réalisé en France.
Donc si la montre passe du statut “composants horlogers” à “montre finie” – même si aucun composant n’a été fabriqué en France –

Donc il y a un fossé de prix et de qualité, entre les produits fabriqués en très grande série à l’étranger et nos modèles. Malheureusement aujourd’hui le public ne comprends pas la différence faute d’information.

Le “Made in France” dans l’horlogerie est-il vraiment garant de qualité ?


Croyez vous qu’on va se contenter de ça ?


Pourquoi nos montres sont différentes ?

Comme vous le savez, nous défendons l’artisanat horloger et nous sommes loin des pratiques de l’industrie.
Je suis né et j’ai grandi dans cette région de France où l’horlogerie est un patrimoine. Le val de Morteau comptait plus de 400 usines et presque 300 marques, jusqu’à l’arrêt brutal dans les années 1970 face à la concurrence du quartz japonnais. Les montres mécaniques étaient fabriquées de A à Z entre Morteau et Besançon.

La grande fabrique Morteau France
“La grande Fabrique” Morteau 1885


Ce patrimoine, la mémoire d’une activité passée et le savoir-faire local sont la base de notre marque. La grande époque de l’horlogerie française a laissé derrière elle de nombreux sous-traitants et une activité tournée principalement vers l’horlogerie haut de gamme Suisse.

C’est d’ailleurs là que j’ai fait mes armes pendant 20 ans. Et c’est aussi pour cela que je ne souhaite pas fabriquer autrement.

Je “design” et je conçois chaque modèle . Puis je fais appel à mon réseau de sous traitants locaux pour fabriquer chaque pièce.
Boitier, cadran, aiguilles, verres saphir, bracelet, vis, couronne. Chaque composant est fabriqué avec soin.
Nos mouvements sont d’origine Suisse, mais nous réalisons toujours des modifications, améliorations et décorations sur ceux-ci dans notre propre atelier.



Quand tout les composants sont fabriqués et contrôlés, nous réalisons l’assemblage de nos montres.
Ensuite, chaque montre subit une série de tests: propreté, précision, étanchéité et fiabilité.

Nous ne cherchons pas à produire beaucoup, nous cherchons à produire bien !

Enfin, après quelques temps à votre poignet, nous serons là pour l’entretenir, la régler et la soigner.

Le 10/12/20 Mikael BOURGEOIS